En ce moment
L'évent
Emeute au ministère
Les Cours
Cours de l'air
Cours d'histoire de la magie
Les Missions
Des cadeaux pour Noel
Aider les Forains
Les Concours
Photo de Noel
Maison en tête




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue parmi nous !
Nous vous souhaitons la bienvenue ! Please
Le forum a ouvert le 21 mai 2012 kikou !
Éléments prioritaires !
Privilégiez l'air, l'eau et la terre ! Merci Please
Besoin de testostérones !
Merci de privilégier les hommes ! canard

Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Village Orneval :: Le Tourisme :: Les Restaurants
Michaël Sokolov
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
AGE RPG : 34 ans
METIER : sans emploi
ACTIVITE : 257
MessageSujet: Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours} Mar 8 Aoû 2017 - 22:30


Michael était de mauvaise humeur. Comme la plupart du temps … En général, il arpentait les ruelles d'orneval à la recherche d'une jolie jeune femme qu'il enlevait et prenait un malin plaisir à la torturer. Mais aujourd'hui, il en avait malheureusement pas le temps. Il était donc de mauvaise humeur et le simple fait de savoir qu'il ne pouvait pas s'amuser avec une poupée de sexe opposé l'énervait davantage. Ce matin-là était relativement dégagé, Orneval était éclairé par les puissants rayons du soleil qui ne cessaient de rappeler au jeune Sokolov que l'élément du feu était revenu. Oui, depuis un an déjà. Michael était bien content que l'élément de l'air soit resté intact durant la période pendant laquelle il avait entrainé Théo, cela lui aurait posé quelques soucis. Pourtant, le jeune homme savait pertinemment que le deuxième esprit élémentaire que Cole visait n'était autre que celui de l'air, il s'y était donc préparé, mais heureusement pour lui, tout était resté en ordre. Autrement dit, ce n'était donc pas plus mal que le ministère ait réussi à emprisonner Cole. Michael et Théo avaient ainsi gardé leur magie et l'ainé Sokolov avait poursuivit l'entrainement de son jeune neveu.

Théo progressait. Il était de plus en plus patient, de plus en plus fort, il ne communiquait pas beaucoup, mais pour Michael c'était un bon signe. Cela voulait dire que Théo réfléchissait et qu'il ne déblatérait pas pour ne rien dire. Autrement dit, il parvenait à exclure toutes pensées parasites et Michael avait bien besoin de voir son neveu en parfait harmonie avec la doctrine darkness. Ce qui l'inquiétait un peu plus, c'est que Théo avait maintenant un nouveau parasite à éliminer : Enora. Michael savait parfaitement que si Théo l'avait suivi ce n'était que pour sauver la vie de sa bien aimée, la jeune boucle d'or. Mais il savait également que les deux jeunes gens ne s'étaient pas revus, du moins pas à sa connaissance, depuis une bonne année et que Théo devait maintenant être débarrassé des sentiments qu'il avait à son égard. Une très bonne chose pour l'ainé Sokolov. Il avait besoin de voir son neveu à l'acte. Un Sokolov devait mériter son nom. Il lui demanderait donc, de tuer l'amour de sa vie, de mettre fin à la vie d'Enora.

Michael avait envoyé le jeune homme chercher quelque chose à se mettre sous la dent. Théo avait certes acquis en patience, mais il n'était pas très doué pour la cuisine et Michael avait horreur de cuisiner. Une tâche pour les femmes. Il regretta longtemps de ne pas avoir enlevé une jeune demoiselle, qu'il aurait pu séduire et dont il aurait forcé à cuisiner avant que l'attacher et de la torturer toute la journée. Il en regretta presque la présence de Théo. Il avait vraiment besoin d'entendre de nouveaux cris, de revoir ce regard effrayé des femmes bâillonnées qui le suppliaient de les épargner. Avec un peu de chance, il initierait Théo à ce genre de pratique et peut-être qu'il y prendrait goût. Il n'aura pas le choix de toutes façons, Michael comptait reprendre du service, cela faisait bien trop longtemps qu'on ne parlait plus de ses exploits.

Le jeune Sokolov rejoignit un petit fast-food, le seul du village d'Orneval. Ce n'était pas de la haute gastronomie, mais c'était rapide et ça leur permettrait de ne pas perdre trop de temps. Le jeune homme rasa les mûrs en baissant la tête. Il observait autour de lui dans l'espoir de voir à nouveau le regard apeuré d'une femme, mais ses yeux se posèrent très rapidement sur Théo qui arrivait avec un sac de nourriture. Michael s'approcha furtivement de lui et lui arracha le sac de provision. Quatre sandwich, deux chacun avec des frites et des sodas. Un piètre repas, digne d'un adolescent. Mais ça ferait l'affaire. D'un coup d'épaule, Michael invita son neveu à le rejoindre dans un coin de la petite ruelle, d’où ils pourraient observer toutes les allés et venues. Théo avait besoin de prendre des forces, Michael décida donc de lui parler d'Enora, une fois qu'il aurait terminé de manger. Il ne savait pas exactement où il en était psychologiquement, mais s'il refusait de manger, cela risquerait de l'énerver davantage et il en avait guère besoin. Il pivota vers sa direction, admirant sa capacité à rester muet et annonça.

« - Après le diner, je vais te confier une mission. Ta dernière. Ensuite, tu seras prêt. »

Il plongea son regard dans le sien sans attendre de réponse de sa part et continua.

« - Mais avant, il faut que tu manges. »

Michael détourna le regard et observa les allés et venues. Il repéra quelques jeunes femmes, des adolescentes et regretta une fois de plus de ne pas pouvoir passer à l'acte.

Points ajoutés au sablier.

. . . . . . . . . . . .


Michael Sokolov
○ hello ! moi c'est michael, l'un des derniers sokolov et redoutable maître de l'air. Si tu veux un lien avec moi, c'est par ici, si tu veux rp, c'est par ! Si tu as une question, n'hésite pas à me l'envoyer dans ma boîte à mp!!Ma couleur est le #990000!
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Théo Sokolov
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
AGE RPG : 24
METIER : Serveur à l'ornevalois
ACTIVITE : 2397
MessageSujet: Re: Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours} Mer 16 Aoû 2017 - 11:31

"Merci, bonne journée."

Théo prit en main le sac en papier que la serveuse lui tendait et quitta le fast-food après avoir payé. Il avait la mine sombre et l'esprit inquiet. Son oncle lui avait donné rendez-vous et ça ne lui plaisait pas vraiment. Théo était devenu un Darkness accompli grâce à l'entrainement prodigué par Michael, il était reconnaissant pour ça, mais il n'aimait pas avoir affaire à lui. Son aîné restait un détraqué qui l'avait forcé à le suivre en menaçant Enora, rien ne pourrait jamais changer ça. Enora... Voila quelques mois que Théo ne lui avait pas parlé. Ils avaient arrêté de se fréquenter, d'abord parce que c'était trop dangereux, puis parce que leur vies partaient dans deux directions différentes. Il faisait toujours attention à elle de loin, ne pouvant se résoudre à l'abandonner complètement ou à l'oublier, mais ça s'arrêtait là. Il retrouva son oncle qui, après avoir vérifié que la nourriture lui plaisait, lui fit signe de le suivre. Ils s'arrêtèrent dans la ruelle adjacente, toujours muets. La tension entre les deux hommes rendait l'air autour d'eux plus épais, plus lourd. N'importe qui aurait pu comprendre en les voyant qu'ils ne s’apprêtaient pas à simplement partager un repas. Théo respectait son oncle, mais il ne l'appréciait absolument pas et tout dans son corps, dans son attitude criait cette vérité.

"Après le dîner, je vais te confier une mission. Ta dernière. Ensuite, tu seras prêt."

Voila qui n'était pas rassurant et un peu vexant. Théo se sentait prêt, il avait déjà accompli des missions pour d'autres mages noirs, il réussissait tout ce qu'il entreprenait ces derniers temps. Sa maîtrise de la magie de l'Air s'était développée de manière assez dingue et il avait entraîné son corps et son esprit sans relâche, même après que Michael aie arrêté de le coacher et de le menacer. Il était l'un des leurs, l'idée de les trahir ou de les espionner ne lui traversait plus une seule seconde l'esprit. Il n'avait plus rien à perdre et leur appartenait entièrement. Que pouvait-il faire de plus? Il resta silencieux mais soutint le regard de son oncle.

"Mais avant, il faut que tu manges."

Théo ne put s’empêcher un sourire sarcastique. Et quoi si il ne mangeait pas il repartirait sans son ordre de mission? Il resterait un morveux faible et geignard? Michael n'avait rien contre lui, il ne pouvait plus rien lui faire et surtout, il n'avait aucune influence sur lui, un jour il s'en rendrait compte. Théo posa le sac au sol, ne gardant que son soda qu'il commença à siroter.

"C'est toi qui avais faim non? Qu'est-ce que tu veux que je fasse cette fois? Tu veux une autre fille à torturer? Oh c'est ça, mon défi c'est d'en trouver une qui te surprenne, qui soit différente de tous tes anciens jouets."

Il reprit une gorgée sans baisser les yeux, défiant du regard son aîné. Il n'avait plus peur de lui depuis bien longtemps. Michael ne comptait pas perdre son neveu, son seul réel allié, sa seule famille. A partir du moment où Théo avait compris ça, il s'était rendu compte qu'il pouvait établir des limites dans leur relation. Il avait alors arrêté de communiquer quasiment du jour au lendemain et s'était mis à se jouer de l'autorité de son oncle. C'était son passe-temps favori : essayer de voir jusqu'où il pouvait aller avant de le mettre vraiment en rogne. Il prit bien soin de ne pas demander à nouveau ce qu'il devait vraiment faire cette fois, ne voulant pas passer pour le gamin docile qui fait juste semblant de se soulever contre l'autorité.

. . . . . . . . . . . .

#000033 c'est Théo qui vous parle

J'ai retrouvé ça et je l'aime toujours autant In Love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Michaël Sokolov
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
AGE RPG : 34 ans
METIER : sans emploi
ACTIVITE : 257
MessageSujet: Re: Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours} Mar 5 Sep 2017 - 20:33

Théo ignora son ainé durant un long moment. Il attrapa son soda et commença à le siroter, ignorant la présence de son oncle comme s'il défiait son autorité. Michael commençait à avoir l'habitude du caractère rebelle de son neveu, cela faisait maintenant quelques mois qu'ils vivaient ensemble, qu'ils partageaient l'ensemble de leur journée et Michael savait très bien que Théo le testait. A dire vrai, c'est ce qu'il aurait fait à son âge. Michael était satisfait des progrès fait par Théo, parfois il se disait qu'il était temps de lui rendre sa liberté, de le laisser vagabonder en bon darkness qu'il était devenu … Mais Michael avait peur. De plusieurs choses. La première était l'humanité de Théo, un peu trop présente, il savait, du moins, il se doutait qu'il n'avait pas reprit contact avec son amie aux longs cheveux blonds depuis un long moment, mais il se doutait que Théo retournerait auprès de sa bien aimée une fois son oncle loin. Et ça, il le refusait. Théo devait être libre, autonome, et surtout : il ne devait avoir aucune attache. La deuxième chose qui le terrifiait était l'idée de savoir Théo loin de lui. Certes lui non plus aimait dépendre de personne et bien qu'il ne voulait pas l'avouer, Théo était l'une des rares personnes qui écoutait Michael -malgré lui- . Il voulait son autonomie, son indépendance, mais refusait de le libérer de son autorité. Théo avait relevé la tête et toisait son oncle des yeux.

"C'est toi qui avais faim non? Qu'est-ce que tu veux que je fasse cette fois? Tu veux une autre fille à torturer? Oh c'est ça, mon défi c'est d'en trouver une qui te surprenne, qui soit différente de tous tes anciens jouets."

Si la réflexion n'avait pas été de la part de son neveu, Michael aurait sûrement égorgé son interlocuteur. Mais il ne fit rien. Le comportement de son disciple montrait certes une certaine défiance de l'autorité, mais également une autonomie, une liberté et un certain sang-froid. Théo savait que Michael était plus puissant que lui, il connaissait aussi sa patience et savait pertinemment que Michael s'énervait vite. Mais il ne s'énerva pas. Il savait qu'en hurlant sur son neveu, il attirait dans un premier temps l'attention des passants et il donnerait ainsi à Théo ce qu'il voulait. Il resta donc calme, serrant le sac de nourriture pour retenir un éventuel coup.

Michael ne répondit pas de suite, mais pris le temps de prendre en compte les quelques paroles de son neveu. Théo commençait à bien connaître les habitudes de son oncle, il l'avait observé et devait maintenant connaître ses points forts et ses points faibles. C'est ce que l'ainé redoutait, mais encore une fois, cela prouvait que son disciple avait bien appris. Théo savait que Michael aimait cruellement faire souffrir les femmes et depuis qu'il avait pris son filleul sous ses ailes, il avait dû ralentir ses séances de torture, ce qui le manquait terriblement. D'où son manque de patience. En général, lorsqu'il était contrarié, il arpentait les ruelles d'Orneval et trouvait une jolie jeune femme, qu'il séduisait sous une identité qui n'était pas la sienne et passait la nuit à l'entendre hurler. Théo n'aimait pas ce côté sombre de son oncle, Michael le savait, mais lui non plus n'appréciait pas le côté rebelle de son neveu. Alors, il profita de l'atmosphère tendue pour répondre, d'un rire théâtral.

« - Oh que oui, je voudrais que tu me trouves une fille différente cette fois-ci ! »

Michael prit soins de parler suffisamment fort pour que les passants puissent entendre ses mots. Il fixa son neveu pour montrer que lui aussi était concerné par ses propos et continua.

« - J’en veux une qui hurlera toute la nuit. Tu sais quoi … »

Il marqua une pause et baissa d’un ton.

« - Je vais t'expliquer comment on s'y prend. On traque la proie. Tu passes pour un homme fortuné et tu fais tout pour la séduire. Ensuite, tu l'amènes chez toi, tu lui fais croire que vous allez passer une bonne soirée, si tu vois ce que je veux dire. »

Michael adopta un sourire forcé, il exagéra ses mots avec des gestes pour faire comprendre à son neveu qu’il souhaitait le mettre mal à l’aise. Il lui frappa l’épaule de façon amicale, mais suffisamment fort pour lui rappeler qu’il était le patron et qu’il ne devait en aucun cas essayer de l’interrompre. Il laissa alors sa main sur son épaule et reprit.

« - Et là, tu la bâillonnes, tu l'attaches et tu lui fais passer la pire nuit qu'elle n'ait jamais vécu. Tu peux la battre, tu l'écoutes pleurer, tu regardes ses larmes couler le long de ses joues. Mais le mieux … C'est de la frapper en étant proche de son corps, tu sens l'ensemble de son être trembler sous tes coups, tenter de se débattre. Tu ressens son souffle … Et ensuite, tu la regardes dans les yeux et tu te délectes de la terreur qui s'y trouve. »

Il marqua une pause, pinça suffisamment fort l’épaule de son neveu pour attirer son attention et reprit.

« - Ensuite, tu pars quelques minutes pour qu'elle puisse reprendre son souffle. Si tu fais tout d'un coup, elle peut s'évanouir et c'est plutôt pénible. Elle croit que tu vas la laisser tranquille et c'est au moment où tu reviens, qu'elle se met à nouveau à te supplier d'arrêter, que tu vois dans son regard le dégout et la peur qu'elle éprouve en te voyant. »

Michael ferma les yeux, la bouche entre ouverte comme s'il était en train de se délecter d'un gâteau au chocolat. Il prenait du plaisir, rien qu'à raconter, à décrire sa façon de torturer. Quand il détourna le regard vers son neveu, il se rendit bien compte que celui-ci n'aimait guère le récit. Mais Michael ne venait pas seulement de lui décrire comment traquer, il venait, d'un moyen plus subtil, de lui annoncer sa prochaine mission.

« - Ensuite, tu peux la tuer, la violer, ou la garder comme trophée. Alors, tu choisis quoi ? »

Il annonça ses dernières paroles en croquant une frite, montrant de son point de vue, la banalité de ses dernières paroles.

Spoiler:
 
Points ajoutés au sablier.

. . . . . . . . . . . .


Michael Sokolov
○ hello ! moi c'est michael, l'un des derniers sokolov et redoutable maître de l'air. Si tu veux un lien avec moi, c'est par ici, si tu veux rp, c'est par ! Si tu as une question, n'hésite pas à me l'envoyer dans ma boîte à mp!!Ma couleur est le #990000!
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Théo Sokolov
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
AGE RPG : 24
METIER : Serveur à l'ornevalois
ACTIVITE : 2397
MessageSujet: Re: Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours} Jeu 14 Sep 2017 - 17:16
Théo ne le montra pas, mais il jubilait. Son oncle était en rogne et ne pouvait rien faire contre lui. A force de vivre ensembles, chacun connaissait les défauts et les points faibles de l'autre. Si c'était un problème pour Théo qui peinait à garder un peu d'humanité malgré son revirement de bord, c'était aussi pratique quand il voulait s'attaquer à Michaël. Il le laissa déblatérer ses horreurs, impassible, faisant mine de n'avoir rien à faire des regards des passants. Bien sûr il détestait ce genre de discours cruel qui lui rappelait que son oncle était un monstre, un sociopathe dangereux qui avait agressé plusieurs de ses camarades de classes dont sa petite amie, mais il savait qu'il ne pourrait ni le faire taire, ni changer sa personnalité. Il avait appris à apprécier cet homme d'apparence sans cœur qui avait pourtant tout abandonné pour le retrouver, lui, le neveu inconnu. Après tout, le fait qu'il l'ait pris sous son aile, montrait qu'il lui restait quelque part une once de quelque chose, un je-ne-sais-quoi qui le rendait un peu humain. Bon.. du point de vue général il l'avait arraché à tous ceux qu'il aimait pour le transformer en Darkness sanguinaire, mais Théo voyait plus loin que ça. Il trouvait en Michaël un peu de sa mère, tout au fond bien caché derrière les meurtres et les viols.

Théo écoutait d'une oreille peu attentive, jusqu'à ce qu'il reçoive une tape sur l'épaule qui l'obligea à se concentrer un eu plus sur les paroles de son aîné. Il grimaça en le voyant prendre un plaisir fou simplement en mentionnant ses méfaits et se dégagea d'un coup d'épaule lorsque Michaël le pinça. Il retrouva un calme apparent, même s'il bouillonnait à l'intérieur, conscient que ce n'était plus lui qui menait la conversation.

"En tout cas tu n'as plus à te poser la question. Ça te manque hein?"
Théo piocha à son tour des frites. Il savait que c'était un sujet sensible parce que Michaël était moins libre depuis qu'il l'avait ramené chez lui. Il espérait reprendre un peu le dessus en désarçonnant Michaël, sachant toutefois qu'il y avait peu de chance qu'il aie le dernier mot à ce sujet.

"Bon tu comptes blablater toute la journée ou tu me donnes mon ordre de mission? Apparemment tu penses que j'ai encore quelque chose à prouver alors vas-y, fais moi rêver.

Il était vexé de s'entendre dire qu'il n'était pas prêt. Il avait effectué des missions pour Crowley sans accrocs et entraînait les nouvelles recrues depuis plusieurs mois sans que personne n'aie rien à lui redire. Personne sauf Michaël. Lui attendait toujours plus de Théo et ça commençait à peser sur ses épaules. Il sortit son hamburger du sac et l'entama, à la fois pressé et un peu anxieux d'entendre ce que Michaël avait à dire. Une dernière mission, ça ne pouvait pas être anodin.

. . . . . . . . . . . .

#000033 c'est Théo qui vous parle

J'ai retrouvé ça et je l'aime toujours autant In Love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Michaël Sokolov
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
AGE RPG : 34 ans
METIER : sans emploi
ACTIVITE : 257
MessageSujet: Re: Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours} Mar 31 Oct 2017 - 14:37


Michael s'ennuyait. Théo ne l'amusait plus. Il venait de passer cinq bonnes minutes à lui narrer ses désirs les plus noirs et les plus profonds. Mais son neveu ne broncha pas. Michael se souvenait de l'ancien temps, de sa première rencontre avec son neveu durant laquelle il avait torturé une adolescente. Devant le portail même de l'académie si ses souvenirs étaient bons ! Il se souvenait du regard de Théo, ses yeux emplis de dégoûts et de frustrations. Mais aujourd'hui, ce n'était plus le cas. Théo semblait à son tour inhumain, il n'avait plus de compassion et même si c'était finalement le but que Michael voulait atteindre, il ne pouvait s'empêcher d'être un peu déçu. Théo ne l'amusait plus. Maintenant qu'il était prêt, qu'il pouvait se battre tel un guerrier accompli, maintenant qu'il pouvait torturer et soutirer des informations sans broncher ... Il ne réagissait plus. Il devenait petit à petit comme son oncle.

"En tout cas tu n'as plus à te poser la question. Ça te manque hein? Bon tu comptes blablater toute la journée ou tu me donnes mon ordre de mission? Apparemment tu penses que j'ai encore quelque chose à prouver alors vas-y, fais moi rêver."

Michael rit. Un rire relativement fort qui n'avait absolument rien de naturel. Il savait au fond de lui qu'il passait ses derniers instants comme être supérieur avec son neveu. Enfaîte, Théo était tout à fait prêt, s'il le voulait, Michael pourrait le relâcher de suite. Il savait parfaitement qu'il ne trahirait jamais la cause des darkness, il était prêt à se battre contre une armée d'Erodien, il savait à qui obéir, quel chemin suivre, qui contacter en cas de danger, il avait absolument toutes les cartes en main. Mais Michael ne voulait pas rester seul. Non, c'était l'un de ses plus grands cauchemars. Une fois qu'il aurait avoué à son neveu qu'il était fin prêt, celui ci prendrait ses jambes à son cou et s'en irait. Non, il ne fallait pas qu'il s'en aille. Michael posa une fois de plus sa main sur son épaule et fixa son neveu.

"- Mais je viens de te la donner ta nouvelle mission. " Il marqua une pause, espérant voir dans les yeux de son neveu un changement de comportement. "- Tu vas retrouver Enora O'Connor et tu vas la torturer et l'achever sous mes yeux. Et tu feras ce que tu veux avec son corps, c'est toi qui vois ! J'ai fait quelques recherches, je sais exactement où elle habite, on va y aller de ce pas tous les deux ! Aller, en route !" Michael attrapa son neveu par le bras et l'entraîna dans les ruelles. Il s'arrêta à quelques mètres d'un groupe de filles où il reconnu sans peine l'adolescente aux cheveux blonds. Il se retourna ensuite vers Théo, cherchant dans son regard une étincelle d'humanité. "- Alors ? Tu me la prêtes à moi aussi ? T'avais raison tout à l'heure, ça commence sérieusement à me manquer. " Il laissa son neveu derrière lui et marcha en direction de la jeune fille.

Points ajoutés au sablier.

. . . . . . . . . . . .


Michael Sokolov
○ hello ! moi c'est michael, l'un des derniers sokolov et redoutable maître de l'air. Si tu veux un lien avec moi, c'est par ici, si tu veux rp, c'est par ! Si tu as une question, n'hésite pas à me l'envoyer dans ma boîte à mp!!Ma couleur est le #990000!
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Théo Sokolov
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
AGE RPG : 24
METIER : Serveur à l'ornevalois
ACTIVITE : 2397
MessageSujet: Re: Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours} Dim 12 Nov 2017 - 21:21
Il restait une chose que Michaël n'avait pas réussi à changer chez Théo : sa compassion. Le garçon n'avait pas perdu son cœur et restait incapable de massacrer des innocents. Lorsqu'il s'acquittait de ses missions, il prenait toujours grand soin d'éviter les dommages collatéraux. Quand il le pouvait, il choisissait aussi ses missions en fonction de cette "faiblesse". Il lui était aisé de se justifier en rappelant aux autres qu'il était plus discret que puissant et il n'avait pour le moment pas eu trop de problème. Il y avait tellement d’incapables dans les rangs des mages noirs que ceux qui faisaient bien leur boulot étaient rarement embêtés pour une pauvre histoire de quota de meurtres. Bien sûr il s'était toujours douté que son oncle finirait pas se rendre compte de son petit manège et le testerait, alors il s'était préparé du mieux qu'il le pouvait à cette éventualité, par contre il n'avait pas pensé que la cible serait si proche de lui. Dans son arrogance tout nouvelle, il n'avait pas prévu qu'il lui serait totalement impossible de mener à bien ce dernier travail.

Théo plissa les yeux et serra les poings. Le verre de coca encore à moitié plein éclata au sol, laissant son contenu ruisseler entre les pavés de la ruelle. Il détestait montrer à son oncle une quelconque réaction, mais cette fois-ci il ne pouvait pas retenir ses émotions. Enora. Il avait quitté l'académie pour elle. Il s'était mis au service de Michaël pour éviter qu'elle ne soit blessée. Il aurait du se douter que son oncle sadique bouclerait la boucle de cette façon. Michaël profita que son neveu soit sous le choc pour le traîner jusqu'à une intersection entre le dédale de ruelles et une rue plus large. Théo ne réagit pas tout de suite, puis il la vit. La jolie blonde se trouvait maintenant à quelques mètres d'eux. Insouciante comme toujours, entourée de ses amies. Elle semblait très heureuse sans lui, bien plus que lui sans elle. Il fallait avouer qu'elle avait bien évolué depuis leur rupture. Théo ne l'avait jamais perdue de vue, il s'était toujours assuré de loin qu'elle allait bien, qu'elle n'était pas prise pour cible par qui que ce soit. c'était un comble qu'aujourd'hui ce soit à lui de l'attaquer.

"Tu es un porc."C'est vec un gp^t amer dans la bouche que Théo prononça ces mots. Il avait juré d'obéir à on aîné, mais en était-il encore capable?

Non, il ne pouvait pas faire ça. Il était toujours amoureux d'elle. Leur premier baiser se rappela à lui, ainsi que le dernier, le baiser d'adieux dû non pas à un manque d'amour, mais à une divergence d'opinion. Ils ne pouvaient pas être ensembles et pourtant ils n'étaient pas vraiment entiers quand ils étaient séparés. Non il ne pouvait pas la tuer, encore moins la torturer. Il ne supportait déjà pas de la voir pleurer quand il n'en était pas la cause, alors provoquer ses larmes délibérément était au delà de ses forces. Pourtant il n'avait pas le choix. Il l'admira une dernière fois et fit son choix. C'était logique, il n'y avait pas d'autre solution. Il sortit la balle que Carly lui avait offerte quelques années plus tôt et la lança au centre du groupe de filles. L'onde de choc qu'elle provoquerait en atterrissant préviendrait Enora. Elle le connaissait, elle saurait que ça venait de lui. Dans le même temps, il attira son oncle vers lui avec un grappin d'Air, réalisé en deux mouvements rapides et gracieux. Il n'eut pas le temps de masquer la fuite des filles avec un nuage de fumée, mais elles auraient le temps de partir, il en était convaincu. Il était temps que l'élève batte le maître.

. . . . . . . . . . . .

#000033 c'est Théo qui vous parle

J'ai retrouvé ça et je l'aime toujours autant In Love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Michaël Sokolov
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
AGE RPG : 34 ans
METIER : sans emploi
ACTIVITE : 257
MessageSujet: Re: Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours} Dim 3 Déc 2017 - 18:52

Michael s'avançait vers les jeunes femmes, le pas lent. Son regard était fixé sur Enora. Sa chevelure était parfaitement reconnaissable, longue, soyeuse, lisse. Même si Michael rêvait que Théo en fasse son quatre heures, il devait admettre qu'il l'enviait beaucoup. Elle était d'une beauté rare. Son visage pale ressemblait aux princesses des contes. Son neveu avait vraiment bon goût. L'aîné avança, son regard fixé devant lui, mais toute son attention s'était portée à l'arrière. Il trahissait ses pas, les yeux rivés devant mais il concentrait sa magie à l'arrière. Il utilisait l'air pour sentir l'angoisse de son neveu, sentir sa chaleur corporelle augmenter. Dans tous les cas, il n'attaquerait pas cette jeune femme, même s'il en mourait d'envie. Non. Il voulait pousser Théo à bout. S'il était intelligent, et il l'était, il se rendrait compte par lui-même qu'Enora demeurait une faiblesse. Que la meilleure chose pour lui était de l'éliminer. Michael parvint sans mal à ressentir la frustration de son neveu. Il sourit à l'idée de le rendre mal à l'aise et continua son chemin. C'est alors qu'il sentit un nouvel objet dans le champ d'action. Sa magie de l'air qui lui permettait de détecter les mouvements lui indiqua la présence d'un projectile. Il s'arrête net, pensant aux dagues plumes de son neveu mais ce ne fut guère le cas. Une balle d'air explosa en direction des jeunes femmes qui finirent par prendre la fuite. L'avait-il trompé ?

L'aîné pivota et fut immédiatement saisit d'une violente puissance. Théo l'attira magiquement vers lui d'une force impressionnante. Michael trébucha maladroitement. Il tenta de se relever rapidement, ne souhaitant pas montrer la domination que son neveu avait sur lui. Il le traita de porc, comme la plupart des fois où Michael osait prononcer le nom de sa bien aimée. Mais contrairement aux précédentes fois, Théo semblait différent. Son regard était bien plus noir, son attitude plus déterminée. Pour la première fois depuis son enlèvement, il ne reconnaissait plus son neveu. C'est à cet instant précis qu'il comprit qu'il ne s'agissait plus du même homme. Il dévisagea son neveu comme s'il le rencontrait pour la première fois. Non. Il avait trop changé. Son corps était devenu plus robuste, l'air autour de lui s'agitait comme s'il était le seul maître capable de manier le vent. Il restait là, debout face à son oncle, le regard froid. Sans vie, sans âme. Michael invoqua une puissante rafale et attaqua son neveu. Il avait un mauvais pressentiment. Pourtant, une chose était certaine... Depuis toujours il avait tenté d'enlever à Théo, la seule chose qui le maintenait en vie, la seule chose qui le rendait si puissant : l'amour.
Points ajoutés au sablier.

. . . . . . . . . . . .


Michael Sokolov
○ hello ! moi c'est michael, l'un des derniers sokolov et redoutable maître de l'air. Si tu veux un lien avec moi, c'est par ici, si tu veux rp, c'est par ! Si tu as une question, n'hésite pas à me l'envoyer dans ma boîte à mp!!Ma couleur est le #990000!
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Théo Sokolov
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
AGE RPG : 24
METIER : Serveur à l'ornevalois
ACTIVITE : 2397
MessageSujet: Re: Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours} Dim 10 Déc 2017 - 18:08
Théo ne réussit pas à savoir si Enora avait compris son message. Dans la panique des filles, il ne put pas voir son visage ou sa réaction. Le plus important était qu'elle soit en sécurité, mais il aurait aimé qu'elle sache que c'était lui qui avait envoyé cette attaque, que c'était pour la protéger. Comment aurait-elle pu deviner tout ça? Elle devait penser que c'était une blague ou pire : que quelqu'un venait d'essayer de les blesser elle et ses amies. Il n'avait pas le temps de penser à ses problèmes de cœur cela-dit. Le moment était venu de gagner sa liberté, de s'affranchir de son oncle. Michaël le dévisageait, visiblement choqué. Il venait de reculer de plusieurs mètres, attiré par une force que Théo avait appris à manier grâce à lui. Il y avait de quoi être marqué. Le jeune homme ne voulait pas savoir qui de la fierté ou de la peur prévalait dans le regard de son oncle. Cette fois-ci il voulait en finir. Cela faisait trop longtemps qu'il se laissait dicter une conduite, aujourd'hui, il allait changer de vie et devenir maître de son destin.

Un vent explosif tourbillonnait en lui. Il sentait sa force le transcender. Ses veines semblaient remplies de l'élément sifflant, le dotant d'une puissance qu'il n'avait jusque là jamais ressentie. Il ne se posa pas de questions sur l'origine de cette sensation de pouvoir qui venait de l'envahir. Ce n'était pas le moment de s'arrêter pour méditer. Il était pratiquement sûr de comprendre ce qui était en train de se passer de toute façon, mais il ne s'attarda pas sur cette idée : c'était impossible, il était trop tôt. Un garçon de son âge ne pouvait pas utiliser l'élément supérieur. Pourtant, toutes les descriptions qu'il avait lues correspondaient à ce qui était en train de lui arriver. Mu par une force indomptable qu'il se savait incapable de contrôler, Théo effectua un mouvement qu'il ne maîtrisait pas encore. Un mouvement gracieux et rapide qu'il avait vu dans un des ouvrages Darkness. Il manquait de précision, mais l'idée était là. Son oncle resta figé face à lui, comme si lui aussi venait de comprendre et était incapable de réagir. Dès que le corps de Théo redevint immobile, un silence pesant se fit autour d'eux, suivi aussitôt d'un son indéfinissable, entre le hurlement et la déflagration. Le jeune maître de l'air baissa les yeux sur ses mains engourdies. Il n'avait pas prononcé un mot, encore moins crié, pourtant son oncle était étendu par terre au pied du mur qui lui faisait face. Il était inerte et comme recouvert de micro coupures d'où le sang perlait à peine. Théo compris alors ce qu'il venait de faire. Il était incapable de dire comment ou pourquoi, mais il avait réussi à utiliser le son, l'étape finale de l'entraînement d'un mage de l'Air. Bien sûr, il n'avait pas su maîtriser quoi que ce soit, mais rien que le fait qu'il aie accès à ce genre de magie était une chance inestimable. Il s'approcha de Michael et poussa sa jambe du pied. Pas de réaction. Il essaya de sonder l'air environnant pour savoir si il était encore vivant, mais l'élément était trop agité à cause de ce qu'il venait d'accomplir.

Des flash-backs des événements survenus dix ans plus tôt submergèrent Théo, accompagnés de bruits stridents. Il plaqua les mains sur ses oreilles pour s'en débarrasser, sans que ça aie aucun effet. Il se rendit soudain compte de sa solitude, comme si une énorme chappe de plomb venait de s'abattre sur ses épaules. Tout à coup, il devint complètement sourd à son environnement. Il ne voyait plus que le corps apparemment sans vie du dernier membre de sa famille. Alors, choqué et se sentant trop coupable, il fit la seule chose qu'il était encore capable de faire : il s'enfuit lâchement, comme il l'aurait fait avant de rencontrer Michael, comme l'adolescent faible qu'il était avant et qu'il avait peut de redevenir sans lui.

Il ne courut pas, conscient qu'un homme hagard éveillerait encore plus les soupçons s'il avait l'air de fuir quelque chose. Il se contenta de marcher vivement, les yeux baissés, hanté par un acouphène terrible. Ses pas le menèrent naturellement devant l'académie, là où tout avait commencé. Il resta quelques minutes devant le portail impressionnant, mais s'en éloigna en ressentant la présence d'autres personnes qui approchaient. Il sortit du chemin pour se terrer dans la forêt interdite et marcha encore une dizaines de minutes en direction de la tanière des Darkness avant de se rendre compte qu'il était sourd. Il n'avait pas entendu ce groupe d'étudiants, il avait perçu la vibration de leurs pas. Il en était de même dans les bois : il savait qu'il était entouré de créatures magiques et non magiques parce qu'il sentait leur présence à un niveau différent. Leurs déplacements étaient très clairs pour lui, mais il n'entendait plus le chant des oiseaux.

Théo fit demi-tour : il y avait trop de gens au QG, il avait besoin d'être seul pour comprendre ce qui était en train de lui arriver. Il prit la route de son appartement afin d'y retrouver les manuscrits qui parlaient de l'élément supérieur. Cette fois, c'était le moment de méditer et de trouver la cause de son  affection. Il ne le savait pas encore, mais le sifflement et la surdité ne s'estomperaient que lorsqu'il apprendrait qu'il n'avait pas tué Michael.

. . . . . . . . . . . .

#000033 c'est Théo qui vous parle

J'ai retrouvé ça et je l'aime toujours autant In Love:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours}
Revenir en haut Aller en bas
Les liens du sang [Théo & Michael] {en cours}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (F) Katie McGrath ✣ les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» (m) Les liens du sang sont les plus fort - Lien famillial
» Les liens du sang ne peuvent être défaits ♥ Grey's family
» [TERMINE] Le temps n'efface pas les liens du sang
» Les liens du sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Village Orneval :: Le Tourisme :: Les Restaurants-
Sauter vers: