AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue parmi nous !
Nous vous souhaitons la bienvenue ! Please
Le forum a ouvert le 21 mai 2012 kikou !
École recherche élèves !
Nous avons besoin d'élèves, n'hésitez pas non plus à regarder du côté des scenarii du staff et des membres ! In Love
Trop de sangs-purs
Nous n'acceptons plus les sangs-purs sauf s'ils sont en scenarii à la base !

Privilégiez les sangs-mêlés pour vos créations originales, que ce soit pour votre personnage ou un P.V. !
Nos Postes Vacants
Les noms, prénoms, éléments, célébrités et histoires des postes vacants du staff sont négociables ! Dirigez-vous ici kikou !
Effectif
1 ♀ Air - 4 ♂ Air
2 ♀ Eau - 2 ♂ Eau
3 ♀ Terre - 1 ♂ Terre
1 ♀ Feu - 2 ♂ Feu
3 ♀ Personnel - 4 ♂ Personnel
2 ♀ Ministère - 0 ♂ Ministère
1 ♀ Ornevalois - 4 ♂ Ornevalois
13 ♀ Total - 17 ♂ Total
Rps speciaux

Partagez|

[EVENT ANNIVERSAIRE] Le Labyrinthe de Pan

 :: L'Extérieur du Château :: Le Parc
Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Lun 28 Mai 2018 - 17:39

LE LABYRINTHE DE PAN
Exceptionnellement, l'académie avait ouvert ses portes. Pour terminer l'année en beauté, le directeur M. Flynn, le premier ministre M. Galvani et le célèbre jardinier et architecte M. Pan, avaient fait installer un grand labyrinthe dans le parc. Tout le monde était convié à participer, et déjà une foule se pressait, pour la plupart des élèves et quelques professeur.e.s.

Tous les invités sont conviés à y pénétrer et à retrouver le centre, sans savoir que le labyrinthe est assez malicieux, et qu'il prévoit quelques épreuves. Le premier ou la première qui parviendra au centre recevra une récompense des mains du premier ministre, alors autant participer !
 


Cet évent se joue en R.P. normal, donc ça y est, vous venez d'arriver ou vous êtes sur place depuis un petit moment ! Vous allez ou vous vous êtes inscrits sur la liste, et vous patientez dans votre coin ou vous discutez, en attendant que le jeu ne commence...



[PROCHAINE INTERVENTION LE 11 JUIN, HISTOIRE DE VOUS LAISSER LE TEMPS D'ARRIVER. innocent]  


Inscrit.e.s:
 
code (c) crackle bones
Camille Goethe
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
terreannée1
Administrateur
AGE RPG : 16 ans
METIER : Elève d'Eroda
ACTIVITE : 83

Mer 30 Mai 2018 - 18:00

J'étais encore au lit quand quelqu'un me bouscula un peu l'épaule & sortit doucement mon prénom : « Camille ? M.-C. t'appelle ! Tu est en retard, selon elle. » J'étais assez réveillé pour me redresser & sortir de mon lit, puis de m'habiller avec une chemise violette & un pantalon ocre. En me frottant les yeux, je désembuais complètement mon esprit pour ne pas rater les marches de l'escalier, qui me menait au salon. Parmi les personnes qui passaient ou qui discutaient, mon petit ange se releva dès qu'elle me vit. « Enfin ! » m’accueilla Mathilde-Clémentine. Nous nous prîmes dans nos bras, & commençâmes à tourner sur nous-même. « C'est donc à cette heure que tu te lève ? Tu n'oublie pas… Quelque chose ? » « Ce n'est pas ton anniversaire aujourd'hui, bambi ? » taquinais-je. « Ne fais pas l'idiot. C'est aujourd'hui le premier jour de vacances, & si j'étais toi… » Elle se dégagea de l'étreinte & me prit la main pour me mener au dehors. « Tu te souviens de la surprise de Flynn ?! Eh bien c'est dehors ! » Et je constatai par moi-même un majestueux mur vert devant lequel plusieurs personnes attendaient pour s'inscrire sur trois groupes. Une foule immense, composée d'élèves comme de gens de l'extérieur, était là. « Allons voir s'il y a de la viande à déguster… » proposais-je, avec un œil libertin. Entendue, elle me regarda, moqueuse, & elle soupira, avec un semi-air triste : « Dire qu'il va falloir qu'on se contente de manger avec les yeux… » Alors, main-dans-la-main, on alla poser nos yeux sur plusieurs garçons, & elle me rappela à l'ordre : « Tu regardes si Némo est dans le coin ? Je lui ai demandé de nous rejoindre près du labyrinthe, mais je ne l'aperçois pas ! »  « Attends, chérie ! C'est un labyrinthe ?! » questionnais-je, fort surpris. « Bien entendu ! Et la première personne au centre recevra un prix des mains de Galvani ! Tu veux tenter ta chance ? » Nous eûmes le même regard pétillant, & c'est en rigolant comme des candides que nous allâmes nous inscrire.

Points ajoutés au sablier.

. . . . . . . . . . . .


     
©️ So-chan
John Flynn
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
airadulte
Administrateur
AGE RPG : 45 ans
METIER : Directeur de l'académie, Directeur de la maison de l'air & Professeur de la maîtrise de l'air
ACTIVITE : 4300

Dim 3 Juin 2018 - 17:30


John avait l'habitude d'organiser la journée du labyrinthe de Pan. Comme chaque année, il s'agissait d'une journée ensoleillée qui attirait de nombreux visiteurs. Pour les élèves, il s'agissait d'un moyen de décompresser après les examens de fin d'année, pour les ornevalois c'était l'occasion rêvée de venir visiter l'académie. Mais pour les darkness c'était aussi l'opportunité de venir repérer les lieux. John savait qu'ouvrir les portes de l'académie à l'ensemble de la ville n'était pas une bonne idée, mais comme le premier ministre tenait à remettre lui-même la récompense du parcours de ses propres mains, John n'avait pas vraiment eut le choix. Ainsi donc l'académie ouvrirait ses portes le jour même et accueillerait en son centre une centaine de visiteurs. Comme si la nouvelle ne suffisait pas, Seraphina, sa femme tant aimée lui avait annoncé - sur un ton parfaitement normal - qu'elle participerait également aux festivités. John savait qu'elle appréciait plus que tout ces évènements et qu'elle aimait concourir mais pour la première fois de sa vie il aurait aimé qu'elle s'abstienne. Depuis sa rencontre plutôt étrange au fond du parc de l'académie, John s'était mis en tête que Seraphina plongeait dans la paranoïa. Son caractère ne lui ressemblait.

Le labyrinthe de Pan restait ouvert à tous même s'il s'agissait d'une idée principalement conçue pour les élèves. Malheureusement, Seraphina était bien trop têtue pour que John arrive à la convaincre de rester en dehors du jeu. A l'intérieur, elle devrait faire face à de nombreux obstacles, de nombreux défis et John craignait qu'elle ne croise le chemin d'un membre infiltré de la confrérie des darkness. Car oui, il était certain que des mages noirs participeraient aux festivités. John s'était donc rendu suffisamment tôt sur l'emplacement du labyrinthe pour prendre rapidement connaissance des noms des participants. S'il voulait prendre soin de sa femme il devait avant tout prendre connaissance des potentiels ennemis qu'elle croiserait dans le parcours. Une fois ces choses faites, il rejoignit les participants du labyrinthe qui prenaient la direction de son centre. Il chercha désespérément sa femme des yeux mais ne la trouva pas. A contre-coeur, il suivi le groupe qui majoritairement était composé d'élèves et se sacrifia pour la cause. Car oui, s'il voulait retrouver sa femme, il faudrait forcément qu'il participe au jeu.

John croisa d'innombrables fois le regard surpris de ses anciens élèves. Forcément, il était l'organisateur du jeu il n'avait absolument rien à faire coincé entre ces mûrs. De plus, si les mages noirs tentaient d'attaquer l'académie depuis l'extérieur, il serait bien embêté. Malgré tout, le cadet de la famille Flynn tenta de se frayer un chemin parmi la foule et continua de chercher sa femme. Le jeu risquait de débuter et une fois entre ces mûrs il serait bien plus compliqué de la retrouver.  
Points ajoutés au sablier.

. . . . . . . . . . . .


Séraphina Flynn
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Membre
AGE RPG : 39 ans
METIER : Ministre des affaires étrangères
ACTIVITE : 212

Mar 5 Juin 2018 - 0:40

Le sourire aux lèvres, Séraphina discutait gaiement avec Dral, son père adoptif. Sa conversation n’avait rien à avoir avec l’astre solaire et cette splendide journée, mais plutôt avec l’événement auquel elle allait participer. Aujourd’hui, c’était le jour du labyrinthe de Pan. Séraphina l’avait attendu avec impatience. Elle était toute excitée de participer et ça n’avait rien à avoir avec son esprit de compétition. C’était un événement organisé en partie par son mari. Il en parlait depuis quelques temps déjà. La curiosité de la mage de feu et son envie de participer avaient eu le temps d’être attisées, pendant que son mari, son patron et un jardinier élaboraient et mettaient en place le labyrinthe. Séraphina avait hâte de commencer et de voir la réalisation de son mari, dont elle n’était pas peu fière. Elle avait toujours admiré les prouesses de son mari. Et savoir qu’il avait participé à ce projet la remplissait de fierté. C’est d’ailleurs ce dont elle parlait joyeusement avec Dral, dans la queue des inscriptions.

Une fois la ministre des affaires étrangères inscrite, ils quittèrent la foule qui s’amassait pour s’inscrire. Ils se dirigèrent vers le point de départ. Sur le chemin, Séraphina croisa un jeune homme et une jeune femme qui semblaient bien s’amuser. En les voyant, elle sourit, ravie de voir l’insouciance jeunesse profiter du simple bonheur des festivités. Elle détailla alors davantage la foule. Elle crut voir furtivement d’anciens élèves, mais elle n’y prêta pas attention. Dral venait de lancer le sujet sérieux. L’heure n’était plus à la fête. Son excitation de joueuse s’était éteinte, pour laisser s’allumer l’appréhension de la justicière. A l’abri des oreilles indiscrètes, leur conversation avait pris un autre tournant. Derrière ces festivités, il ne fallait pas oublier la menace Darkness. En tant que membre des Orphelins, la justicière n’oubliait pas ses ennemies. Elle était bien décidée à protéger les participants d’une potentielle attaque de la menace voilée. C’était son rôle en tant que justicière. C’était d’ailleurs une autre raison de sa participation à ces jeux. Cette raison, elle la cachait à son mari. Et d’autant plus depuis leur rencontre au parc, alors que Séraphina avait été en mission pour les Orphelins. Rongée de l’intérieur par ses cachotteries et celles de son mari, elle essayait de ne rien faire paraître. Il n’y avait que Dral pour le voir, puisqu’il savait. Il lui prodigua quelques conseils pour qu’elle garde la tête froide à l’intérieur du labyrinthe. Elle ne devait plus penser à son mari, ni même à sa fille, mais à la mission : veiller sur les participants à l’intérieur du labyrinthe quoiqu’il arrive. Séraphina essaya de se concentrer, mais c’était compliqué, puisqu’elle avait cru apercevoir son mari. Elle ferma les yeux et tenta de le chasser de son esprit et de se raisonner. Il ne pouvait pas être là, puisqu’il était l’organisateur. Il devait sûrement être à l’heure qu’il est avec le premier ministre. John ne pouvait pas se trouver dans la foule des participants. Si elle l’avait vu, c’est qu’elle avait pensé à lui, elle n’avait pas réussi à le chasser de ses pensées. Pourtant, elle le devait. Il fallait qu’elle s’acquitte de sa mission coûte que coûte. Séraphina s’était montrée une excellente recrue pour les Orphelins. Cependant, lorsqu’une mission tournait trop près de son mari, elle avait tendance à se dissiper et ça compliquait les choses. Le savoir en danger ou savoir qu’elle allait encore devoir lui cacher quelque chose n’arrangeaient jamais ses missions.
Points ajoutés aux sabliers.

. . . . . . . . . . . .

Ministre, justicière, épouse, mère, mage de feu, sang mêlé ou simplement un coeur ardent qui s'embrase, fière de sa famille et rêvant d'unité au sein des mages
Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Mar 12 Juin 2018 - 21:51

LE LABYRINTHE DE PAN
Les inscriptions sont terminées, la musique commence à s'arrêter, pour laisser la place au Premier ministre qui entame un discours de bienvenue et souhaite bonne chance à tout le monde qui s'est inscrit. Les premières personnes les plus prochent de l'entrée s'engrouffrent dans les couloirs verts. Le jeu commence !  



Le à utiliser est : "Labyrinthe végétal". Les faces : 1, 3, 7 et 9 vous feront reculer. Les faces : 2, 4, 6 & 8 vous feront avancer. Les faces 5 & 10 vous feront faire du surplace. Le principe est d'arriver au centre du labyrinthe, ce qui fera de vous lo grand.e gagnant.e !

Pour simplifier, le centre se trouve à dix cases du départ. Dans votre premier poste, vous marquerez : "0/10", pour dire que vous êtes sur la ligne de départ. Lors de votre prochain poste, si vous avancez, vous marquer : "1/10". Le principe reste le même si vous êtes à : "5/10" & que vous reculez, vous marquerez votre position à : "4/10" dans le poste suivant. Si vous êtes à : "5/10" & que vous faites du surplace, votre position au poste suivant sera toujours : "5/10". Et si vous avancez, vous serez à : "6/10" !

Pour les retardataires
, vous pouvez poster, mais vous aurez un tour de retard par rapport aux autres. Mais que cela ne vous décourage pas : vous allez peut-être réussir à devancer tout le monde. ;p

[PROCHAINE INTERVENTION LE 30 JUIN, HISTOIRE DE VOUS LAISSER LE TEMPS. innocent]  


Si vous souhaitez des eclaircissements, contactez Alix/Camille
code (c) crackle bones
John Flynn
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
airadulte
Administrateur
AGE RPG : 45 ans
METIER : Directeur de l'académie, Directeur de la maison de l'air & Professeur de la maîtrise de l'air
ACTIVITE : 4300

Sam 23 Juin 2018 - 17:08


0/10


Le coup de départ retentit. John sursauta et sa première pensée fut tournée pour sa femme. Non. Il ne l'avait pas encore retrouvée ... Il leva la tête, essayant de retrouver la chevelure brune de sa bien-aimée mais le mouvement de foule l'emporta. John enfonça les pieds dans le sol, tentant désespérément de lutter. Mais en vain ... Lorsqu'il n'eut plus suffisamment de force pour lutter contre une foule d'adolescents excités, le jeune homme relâcha l'ensemble de ses muscles et suivi le courant. Si Seraphina participait aussi aux festivités, elle devait sûrement être devant. Dans les premiers comme elle en avait l'habitude. John se laissa guider par la trainée d'élèves qui se dissipait peu à peu. Une fois entrée dans le coeur du labyrinthe, le parcours offrait plusieurs possibilités de chemins. John savait qu'il lui faudrait faire un choix, qu'il devait choisir un nouveau couloir s'il voulait pouvoir retrouver sa femme. En tant que maître de l'air, il aurait facilement pu générer une bourrasque d'air et s'élever à quelques mètres du sol, mais il savait parfaitement qu'en établissant une stratégie de la sorte il inquiéterait le reste des spectateurs. Non. Il devait jouer comme n'importe quel participant.

John arpenta les couloirs du labyrinthe tout en restant à l'affut. Concentré, il fit appel à son élément pour percevoir les moindre mouvements. Comme l'air lui permettait de ressentir les moindre vibrations, il savait parfaitement qu'il serait le premier informé si une créature issue d'une épreuve devait lui surgir dessus. Il pourrait également surprendre d'autres joueurs ou même brouiller la piste des maîtres de l'air présents dans le labyrinthe ... Mais il ne fit rien. Non. Même s'il s'était inscrit pour participer aux festivités, John n'avait nullement l'intention de gagner. Après tout, il serait tout à fait étrange que le 1e ministre, son plus vieil ami lui remette un gain pour la participation à un jeu destiné aux adolescents ... John invoqua l'air et tenta de balayer les couloirs du labyrinthe. Il essaya de percevoir l'odeur ou la chaleur du corps de sa femme mais rien ... Des bruits s'approchaient de lui, des mouvements rapides émettant des vibrations, mais de qui étaient-elles ? Ca il n'en savait rien. Il resta sur ses gardes, sachant parfaitement qu'il tomberait nez à nez avec l'un de ses concurrents. "- Seraphina ? C'est toi?"
Points ajoutés aux sabliers.

. . . . . . . . . . . .


Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Sam 23 Juin 2018 - 17:08
Le membre 'John Flynn' a effectué l'action suivante : Lancer de dès


'Labyrinthe végétal' :
Alix Séiddon
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
eauadulte
Administrateur
AGE RPG : 37 ans
METIER : Deuxième du salon thé & chocolatier 'Bonnaventure'
ACTIVITE : 256

Ven 29 Juin 2018 - 20:07
OUI, JE SAIS : JE ME SUIS TROMPE DE COMPTE !




Avec bambi, on se faisait un petit câlin à l'ombre des murs verts. J'appréçais ces moments entre nous, où on étaient tranquilles. Un après-midi, on allait se faire un câlin sur le lit & elle me dit depuis la salle de bain : « Attends, j'arrive ! » Et moi je réponds : « Moi aussi, je viens ! » J'ai rigolé comme une baleine & elle était partagée entre le rire & le dégout. Puis quand on entendit la voix du mégaphone nous dire qu'il fallait qu'on se regroupe pour aller sur la ligne de départ, on s'étira bien pour se réveiller & être prêts à partir.

Quand le départ retentit, nous nous précipitâmes tout les deux, bousculés par tout le monde comme la foule du jour des soldes. On s'était entendu pour rester soudés, mais la même foule nous sépara, alors pour ne pas être écrasé, je suivais la mouvement, finissant par inévitablement la perdre. Après plusieurs minutes à errer, on fini par se retrouver et je la serrais dans mes bras. Contents, nous courrûmes dans tout le labyrinthe, cherchant notre chemin. Après plusieurs m!inutes à chercher avec attention, on préféra s'asseoir pour réfléchir un peu plus. Nous étions face à une intersection : à gauche ou à droite ? Telle était la question...



0/10
Points ajoutés au sablier.

. . . . . . . . . . . .



Somnio ergo sum

     
©️ So-chan

 


Alix se moque avec tendresse en #006600
Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Ven 29 Juin 2018 - 20:07
Le membre 'Alix Séiddon' a effectué l'action suivante : Lancer de dès


'Labyrinthe végétal' :
Séraphina Flynn
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Membre
AGE RPG : 39 ans
METIER : Ministre des affaires étrangères
ACTIVITE : 212

Sam 30 Juin 2018 - 20:21
0/10


Dral claqua des doigts devant le visage de la mage de feu. « Séra ! » Séraphina se ressaisit. « Oui, je t’écoute. J’ai cru voir John, mais j’ai rêvé. » Dral roula des yeux et soupira. « Séraphina ! Oublie-le ! Ne le laisse pas s’immiscer dans ta tête ! N’oublie pas la mission, bon dieu ! Tu dois te concentrer. Je n’aurais peut-être pas dû te choisir pour cette mission. J’aurais dû mettre George sur le coup. Il est futé ce petit. » Séraphina l’arrêta dans ses réflexions à voix haute. « Non, Dral, tu as bien fait. Tu sais que j’étais un des meilleurs choix pour ce type de mission ! Et je n’ai jamais échoué ! Tu sais que tu peux compter sur moi, peu importe ce qu’il adviendra. Je ne te laisserai pas tomber ni toi ni l’organisation.
- Bien. Alors vide-toi la tête une bonne fois pour toute ! C’est pas compliqué !
- Parce que tu crois que c’est facile ! Je le sais Dral ! Je le sais ! Mais j’ai beau le savoir, ça ne change rien. Il est mon mari, je ne peux pas m’empêcher de penser à lui. Et avec tout ce qu’on se cache...
- Là, je t’arrête tout de suite ! Tu sais que c’est pour son bien. Et lui doit penser la même chose pour toi. C’est votre façon de veiller l’un sur l’autre. Si tu lui en avais parlé, il ne t’aurait jamais laissé entrer.
- Tu n’en sais rien. On est pas du genre à imposer à l’autre quoi...
- Séra, ne te voile pas la face, la coupa Dral. Tu sais que j’ai raison. Il ne t’aurait pas laissé entrer pour la même raison que tu nous as rejoints. » Séraphina soupira. Évidemment que Dral avait raison. « Bien admettons. Ça ne change rien au fait qu’il est dans mes pensées et tes exercices pour me vider la tête ne marchent pas ! Mais ça n’a aucune importance. J’y arriverai.
- Séraphina…
- Dral, que je pense à lui, c’est plutôt une bonne chose. Il est ma force, non ?
- Plutôt ta faiblesse pendant les missions, si tu veux mon avis. » Séraphina soupira une nouvelle fois. Mettre à plat la vérité ne l’aidait pas. Elle savait qu’il avait raison, mais elle n’y pouvait rien. Ses yeux avaient bien cru voir son mari dans la foule des participants. Pourtant, il ne pouvait pas être là, puisqu’il faisait partie des organisateurs. Si elle croyait le voir alors qu’il n’était pas là, elle ne pourrait pas mener à bien la mission. Elle devait se ressaisir. C’était vital. L’anglaise dressa mentalement les faits. Il était avec Jérémy, le premier ministre, qui n’allait d’ailleurs pas tarder à lancer les festivités. Il n’était pas là. « Bon écoute, Séra. Je te connais bien. Je sais de quoi tu es capable. Il est vrai que tu n’as jamais failli à tes missions. Je m’inquiète pour toi. J’ai peur que le fait de penser à ton mari finisse par te faire tuer. » Séraphina prit la main de son père de coeur dans la sienne. D’une voix douce, elle répondit à ses inquiétudes. « Je sais Dral. Je sais. On sait tous les deux que c’est le risque. J’ai autant peur de te perdre dans les missions que toi. » Après un silence, la ministre reprit la parole. « De toute façon, avec l’adrénaline de la mission et les épreuves qui nous attendent, je ne risque pas de penser à lui, ni même à toi ou à Elya. Je serais focalisée sur l’objectif. » Dral mit un bras autour de Séraphina et l’attira contre elle dans une étreinte paternelle.

La musique s’arrêta et la voix du premier ministre résonna. Séraphina fit apparaître une boule de feu dans sa main, qu’elle sculpta. La forme de feu se révéla être un Dodek, en référence au sien, qui était devenue sa signature chez les Orphelins. Elle le fit s’envoler vers le mage de feu à la barbe grise qui l’attrapa. C’était leur signal. Après un sourire, Séraphina quitta Dral et se plaça avec les autres participants devant l’entrée du labyrinthe. Le discours du premier ministre prit fin. Le jeu pouvait commencer.

Séraphina entra dans le labyrinthe avec les participants du milieu. Il y avait un Orphelin par peloton. L’anglaise avait été assignée au peloton du milieu. Dans ce dédale d’allées, de cul-de-sacs et de croisements, la justicière essaya d’allier ses motivations de joueuse et de protectrice. Elle devait agir comme la joueuse qu’elle était pour progresser et se fondre dans la masse, tout en gardant à l’esprit le but de la mission. Elle devait protéger les participants d’une éventuelle attaque Darkness. L’Orpheline essaya de suivre le plus possible les jeunes érodiens isolés, qui seraient une proie facile pour des Darkness, plutôt que des habitants ou des groupes d’amis.

A un croisement, Séraphina se figea instantanément. Etait-ce la voix de John ? Pourquoi après l’hallucination visuelle, fallait-il qu’elle subisse une hallucination auditive ? C’était la première fois qu’elle était victime de ce phénomène en mission. D’ordinaire, elle ne pouvait empêcher une apparition furtive de l’image de son mari d’envahir ses pensées. Cependant, ça en restait là, une simple pensée vagabonde. Voulant en avoir le coeur net et en finir une bonne fois pour toute, elle prit la direction de la voix. Au prochain croisement, elle saurait si elle hallucinait ou non.

Points ajoutés aux sabliers.

. . . . . . . . . . . .

Ministre, justicière, épouse, mère, mage de feu, sang mêlé ou simplement un coeur ardent qui s'embrase, fière de sa famille et rêvant d'unité au sein des mages
Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Sam 30 Juin 2018 - 20:21
Le membre 'Séraphina Flynn' a effectué l'action suivante : Lancer de dès


'Labyrinthe végétal' :
Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Sam 30 Juin 2018 - 22:46

LE LABYRINTHE DE PAN
Décidément, rien ne se passe comme prévu  pour le couple Flynn & celui de Camille & de Mathilde qui, guidés par leurs sens, se retrouvent tout.e.s les quatre... Au même endroit que précédement. Mais rien n'est encore perdu, le jeu ne fait que commencer & les épreuves pourront les aider à rattraper leur retard !  



Comme vous l'avez compris, retour à la case départ donc votre : "0/10" ne change pas ! Espérez que le destin soit plus clément avec vous les prochaines fois où vous lancerez le dé...

Rappel des règles:
 

[PROCHAINE INTERVENTION LE 30 JUILLET, HISTOIRE DE VOUS LAISSER LE TEMPS. innocent]  


Si vous souhaitez des eclaircissements, contactez Alix/Camille
code (c) crackle bones
John Flynn
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
airadulte
Administrateur
AGE RPG : 45 ans
METIER : Directeur de l'académie, Directeur de la maison de l'air & Professeur de la maîtrise de l'air
ACTIVITE : 4300

Jeu 9 Aoû 2018 - 19:50


0/10

John continuait d'avancer. Plus il s'approchait du prochain carrefour et plus son coeur s'accélérait. Il avait entendu une voix, peut-être plusieurs. Etait-ce sa femme ? Il l'ignorait. Plus il s'approchait de l'intersection et plus il se disait que c'était une mauvaise idée. Séraphina était peut-être en danger oui, peut-être qu'il y avait bien des mages noirs dans ce labyrinthe, mais une toute autre question trottait dans la tête du jeune mari. Et si Séraphina n'avait aucune envie de le voir ? Après tout, elle était partie aux côtés de son père adoptif, elle avait peut-être envie de passer du temps avec lui ? Depuis leur discussion dans le parc de l'académie, John n'arrivait pas à savoir s'il devait lui laisser de l'espace ou s'il devait tenter de la reconquérir. De la chérir plus que tout. Alors qu'il s'approchait dangereusement de l'intersection, John franchit l'étape tant attendue et se retrouva nez à nez avec une bande d'adolescents. Il soupira, soulagé de ne pas être tombé nez à nez avec sa bien-aimée. Les élèves semblaient très amusés par l'animation mise en place par le premier ministre. A vue d'oeil, ils n'avaient nullement l'intention de remporter la récompense, ils semblaient simplement vouloir s'amuser. Si innocents ... John les observa et sembla les interrompre. Il leur offrit un bref sourire et marmonna, l'air embarrassé. "- Ne lâchez rien, vous trouverez peut-être le centre du labyrinthe avant les autres !" Il leur fit un clin d'oeil et fit un mouvement de la tête vers une direction au hasard. Avec un peu de chance, ils penseraient avoir un coup de pouce du directeur et s'en iraient vers la direction indiquée. Peu importe s'ils perdaient, John préférait juste s'isoler. Du moins, pour le moment.

Plus le temps passait et plus l'animation perdait de son charme. Concourir seul au milieu d'un labyrinthe, ça n'avait strictement rien d'amusant. John savait qu'aux côtés de sa femme il trouverait sûrement de quoi s'amuser, de quoi prendre du plaisir. Ils feraient sûrement un concours à deux et finiraient le parcours en un rien de temps. Avec un peu de réflexion et un soupçon de stratégie, sortir du labyrinthe était une chose simple. John pourrait utiliser sa magie pour trouver le centre des installations, mais il indiquerait aussi sa présence aux mages noirs infiltrés ... Comme il faisait des allers retours dans l'espoir de trouver sa femme - et de la fuir -, il devait admettre qu'il s'était légèrement perdu. John continua donc sa route se laissant aveuglement guider par ses pas. Ses yeux balayant les couloirs du labyrinthe, il scrutait la nouvelle intersection qui s'élevait face à lui. Alors qu'il lui semblait entendre le son de pas, il s'arrêta. Il généra une légère bise pour attirer l'odeur à lui et huma l'air. Non. Ce n'était pas Séraphina. John resta attentif. Il s'avança lentement lorsqu'un homme s'arrêta devant lui. John le dévisagea. L'homme devait avoir le même âge que lui, peut-être plus jeune. Il n'appartenait ni au corps enseignant, ni au ministère. Pour avoir travaillé dans les deux complexes, John était bien certain de ne pas le reconnaître.

"- Bonjour John." L'homme le salua et afficha un air mauvais. Alors que John commençait très bien à saisir ce qui se tramait, l'homme sortit une lame et l'envoya dans sa direction. D'un mouvement rapide de la main, John invoqua de l'air et dévia l'arme. Il fit en sorte qu'elle soit suffisamment près de lui et la ramassa. "- On se connait ? Tu aurais peut-être meilleur temps de me donner ton nom que je sache aussi qui tu es ?" L'homme afficha un sourire narquois et se rapprocha. John leva la main et généra de l'air très puissant. Il rassembla cette puissance et la dégagea sous une forme si infime. Si petite mais si puissante. Alors qu'il relâcha petit à petit l'air compressé, il généra une légère fréquence d'ultrasons. Il savait qu'avec un peu de chance, Séraphina parviendrait à l'entendre et comprendrait sans mal qu'il avait un problème ...
Points ajoutés aux sabliers.

HRPG:
 

. . . . . . . . . . . .


Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Jeu 9 Aoû 2018 - 19:50
Le membre 'John Flynn' a effectué l'action suivante : Lancer de dès


#1 'Labyrinthe végétal' :


--------------------------------

#2 'Choisir une maison' :
Séraphina Flynn
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Membre
AGE RPG : 39 ans
METIER : Ministre des affaires étrangères
ACTIVITE : 212

Dim 12 Aoû 2018 - 12:07
0/10

La panique l’envahit. Séraphina n’était pas tombée sur John au croisement, mais sur deux adolescents. Il n’y avait qu’une explication possible pour avoir entendu la voix de son mari. Elle hallucinait. Comment allait-elle pouvoir effectuer correctement sa mission de justicière si elle perdait la tête ? C’était la première fois qu’une chose pareil lui arrivait. Les cachotteries avec son mari la consumait davantage qu’elle semblait se l’avouer. L’avenir de son couple la tracassait énormément. Tentant de ne rien montrer aux deux adolescents, qui semblaient bien s’amuser, elle leur sourit. « Il est plutôt pas mal le parcours cette année ! On s’y perd vraiment, vous êtes les premiers que je croise. » C’est alors qu’un des adolescents lui indiqua que ce n’était pas le cas pour eux. Ils venaient de tomber sur leur directeur. John était donc bien dans le labyrinthe ! Séraphina fut soulagée. Elle n’hallucinait pas. Une question la tarauda cependant. Que faisait-il dans le labyrinthe ? Avait-il des informations sur Cole qu’elle n’avait pas ? Ou pire, était-il là à cause d’elle ? S’il avait décidé de participer uniquement pour avoir un œil sur elle, il allait l’entendre. Elle lui avait bien fait comprendre, lors de leur discussion mouvementée dans le parc, qu’elle n’avait pas besoin de sa protection. Ce qu’elle voulait de son mari, ce n’était pas sa protection. Elle avait suffisamment de fois démontré qu’elle pouvait s’en sortir seule. Ce qu’elle voulait, c’était la confiance totale de son homme. Ce qu’elle voulait, c’était son soutien, être capable de lui dire qu’elle était une justicière. Ce qu’elle voulait, c’est qu’il arrête de lui cacher constamment des informations sur Cole. Ce qu’elle voulait, c’est qu’il lui fasse confiance une bonne fois pour toute. Ce qu’elle voulait surtout, c’était retrouvé la confiance qu’elle avait jadis eu en son homme. Elle venait de comprendre qu’elle voulait la confiance de son homme, qu’il lui avait si souvent refusé, alors qu’elle, elle ne lui faisait plus confiance depuis longtemps. Comment pouvait-elle faire confiance à l’homme qui ne cessait de lui cacher des choses ? Certes, il avouait. Il avait fallu des années pour qu’il avoue l’existence d’un frère aîné à son épouse et des mois pour enfin lui dire qu’il n’était pas mort, comme la population le croyait. Il s’améliorait, mais ce n’était pas suffisant aux yeux de la renarde. Elle voulait une confiance immédiate. Elle voulait retrouver le confident pour qui elle était tombée amoureuse.

Après leur avoir souhaité bonne chance et avoir regardé scrupuleusement les lieux, voyant qu’il n’y avait pas de mages noirs susceptibles d’attaquer les deux élèves, Séraphina s’éloigna et prit la direction opposée. Il fallait quadriller un autre secteur, celui-ci étant sauf. Le regard aux aguets, elle avançait, identifiant les personnes qu’elle croisait. Elle devait réussir à distinguer les simples participants des mages noirs. John avait finalement quitté ses pensées, l’adrénaline et la concentration de la mission l’y avaient chassé. Après avoir croisé un collègue Orphelin, elle déboucha sur un cul-de-sac. C’est alors qu’elle entendit un faible son reconnaissable entre mille. C’était John. Il n’y avait aucun doute possible. Ils avaient leur langage codé bien à eux. Elle connaissait un large panel de fréquence d’ultra son de son mari. Il y avait celle pour dire qu’il rentrait plus tard parce qu’il travaillait. Sa préférée était celle qu’elle recevait de temps en temps au ministère, qui signifiait simplement qu’il pensait à elle. Le message qu’elle venait de recevoir n’était en rien un message du quotidien ou un message romantique. C’était son signal de détresse. Oubliant totalement sa mission, elle fonça vers l’origine du son, le curseur de son inquiétude au maximum. Après avoir tourné deux fois à gauche et une fois à droite, elle vit son homme. Il avait une arme à la main et son adversaire était près à l’attaquer avec son élément. Aussitôt avec la rapidité et la précision de la pratique, elle décocha une flèche qui atteignit sa cible en pleine poitrine. Elle n’avait pas réfléchi si elle tuerait un homme ou non aujourd’hui. Séraphina n’avait encore tué personne au sein des Orphelins et elle espérait secrètement que ça reste ainsi. Pourtant, elle n’avait pas réfléchi en tirant sa flèche. La vie de son homme était menacée. Elle avait agi d’instinct.

Après avoir tiré sa flèche, elle courut le plus vite possible jusqu’à son homme, qu’elle prit dans ses bras et serra le plus fort possible contre elle. Un gémissement derrière elle la fit se détacher de son mari. L’homme au sol venait de se relever et de casser sa flèche, un morceau toujours dans sa poitrine. Il ne semblait pas s’en préoccuper. Séraphina le reconnut. Son portrait était placardé au quartier général. C’était un Darkness avéré, dont son seul but était de tuer le plus d’élèves sangs mêlés possibles. Il était prêt à mourir pour cette cause. La flèche de la justicière logée dans sa poitrine ne l’arrêterait pas. C’était une force brute de la nature, qu’il valait mieux avoir dans son camp. C’était dommage pour eux, il était leur adversaire. Séraphina regarda alors son homme. Ils échangèrent un regard complice et se lancèrent dans un combat acharné.
Points ajoutés aux sabliers.

. . . . . . . . . . . .

Ministre, justicière, épouse, mère, mage de feu, sang mêlé ou simplement un coeur ardent qui s'embrase, fière de sa famille et rêvant d'unité au sein des mages
Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Dim 12 Aoû 2018 - 12:07
Le membre 'Séraphina Flynn' a effectué l'action suivante : Lancer de dès


'Labyrinthe végétal' :
Angie Murray
avatar
terreannée7
Membre
AGE RPG : 22
METIER : Etudiante
ACTIVITE : 22

Dim 12 Aoû 2018 - 22:09
0/10

Angie avait été invitée à ce grand évènement comme tous les autres et elle attendait aux côtés d’une foule d’adolescents aussi bavards qu’impatients. Pour dire la vérité, elle était tout aussi excitée que tout le monde. Il fallait avouer que c’était une épreuve originale et intéressante, comment ne pas vouloir tenter l’expérience. D’où ils étaient, les invités pouvaient voir l’entrée du labyrinthe. En réalité, tout ce qu’Angie pouvait voir, c’était un nombre innombrable de têtes, certaines qu’elle reconnaissait d’autres qui ne ressemblaient en aucun cas à des élèves. Néanmoins, au-delà des têtes, se trouvait un majestueux labyrinthe, une œuvre d’art inventé de toutes pièces pour être un challenge à relever. Dans quelques instants, elle et beaucoup d’autres se lanceraient tête baissée dans l’attraction de fin d’année offerte par l’académie. Certains semblaient prêts et formés des groupes. Angie, quant à elle, allait devoir s’amuser seule. Elle s’était inscrite il y a quelques instants et n’avait pas réussi à trouver de noms familiers sur la liste ou dans la foule.

La musique qui jouait jusqu’à maintenant s’arrêta alors et un homme prit la parole. Il s’agissait de Jérémy Galvani. Le premier ministre et un ami du directeur selon ce que la jeune femme avait compris. Il se lança dans un discours qu’Angie n’écouta que d’une oreille distraite. Du coin de l’œil, elle aperçut aux côtés du ministre la personne censée donner le départ lever la main vers le ciel. La jeune mage était déjà prête à partir mais son anticipation ne la sauva pas. Dès que le coup de départ fut donné, le flot de personnes qui l’entourait se mit à se mouvoir de manière désordonnée. Le mouvement était dur à suivre, il fallait trouver un rythme pour ne pas se faire bousculer par une bande d’adolescents à l’esprit de compétition et la force d’un troupeau d’éléphants. Malgré tous efforts, Angie se trouvait quelque part derrière mais elle comptait bien faire en sorte de ne pas se retrouver dernière. Hmm… Peut-être que j’ai autant l’esprit de compétition que mes camarades.

Se frayer un chemin vers l’entrée du labyrinthe fut ardu mais une fois entre ces murs, on se retrouvait tout seul. Tout le monde s’était déjà éparpillé à la première intersection. Elle prit une profonde inspiration et s’enfonça un peu plus dans les couloirs silencieux du dédale.


. . . . . . . . . . . .


Look at me and smile
Code by Joy

#0684BA
Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Dim 12 Aoû 2018 - 22:09
Le membre 'Angie Murray' a effectué l'action suivante : Lancer de dès


'Labyrinthe végétal' :
John Flynn
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
airadulte
Administrateur
AGE RPG : 45 ans
METIER : Directeur de l'académie, Directeur de la maison de l'air & Professeur de la maîtrise de l'air
ACTIVITE : 4300

Lun 13 Aoû 2018 - 23:48


0/10
John resta immobile face à son nouvel ennemi. Dans sa main droite, il tenait une dague qui lui était inconnue. Aucun moyen de savoir s'il s'agissait d'une lame banale où d'un artefact modifié. John serra le manche de l'arme et fixa son adversaire. Il y avait peu de chance que le mage adversaire ait entendu son ultrason. John maîtrisait son élément supérieur depuis plusieurs années et il avait pris soin de développer plusieurs fréquences aux côtés de Séraphina. Le son qu'il avait envoyé était celui d'un appel à l'aide, d'un danger imminent. Le maître de l'air resta muet et perplexe. Il faisait suffisamment jour pour qu'il puisse voir les traits de son ennemi. Il s'imprégna de son identité, le détailla de tout son être et reprit d'une voix plus rauque. "- Qui es-tu ?" John voulait un nom. Il y avait de nombreux mages noirs à Orneval et le ministère en cherchait déjà la majorité. S'il arrivait à avoir un nom, un code, il pourrait le recenser auprès du 1e ministre et se mettre personnellement à sa recherche. Mais il ne dit rien. Le mage adversaire affichait un sourire amusé qui s'effaça lorsque John entendit sa nouvelle alliée arriver.

Sans surprise, John entendit Séraphina arriver. Ce fut, dans un premier temps, le son de ses pas. Un pas de course, rapide, pressé. Dans un second temps, ce fut son odeur. Si douce, si familière. John pouvait sentir ce parfum depuis des années et cette odeur le comblait de joie. Lorsqu'il comprit que sa femme n'était plus très loin, John sourit à son tour. Séraphina et lui demeuraient deux mages puissants. Si l'un des deux hommes avait du souci à se faire, ce n'était pas lui. Sans se retourner, John écouta sa femme arriver lorsqu'il entendit un sifflement. Son coeur se serra. Il écarquilla les yeux et détailla son adversaire. Non. Il n'avait pas d'arc, pas de flèche. Qui tirait ? Tout se passa si vite. L'homme reçut une flèche dans l'abdomen ce qui lui fit perdre l'équilibre. L'attaque venait donc de derrière ... John se tourna, la bouche bée et dévisagea sa femme, un arc dans les mains. Son regard était intense. Elle accourut vers lui et prit de ses nouvelles. Il allait bien, mais était-ce son cas ? Pourquoi portait-elle une arme ? John fronça les sourcils perplexe. Il leva les yeux vers les siens et lorsqu'il croisa son doux regard, un sourire se dessina sur son visage. Elle était magnifique. C'était sa femme. La plus courageuse, la plus forte. Elle l'avait entendu et l'avait trouvé en une fraction de seconde. Elle était formidable. ballon coeur

John attrapa la main de Séraphina. Il posa ses yeux sur l'arme que tenait sa douce et plissa les paupières. Non, il n'aimait pas la voir armée. Il jeta un rapide coup d'oeil vers la lame qu'il tenait à la main et fit comprendre à Séraphina qui ne s'agissait pas de la sienne. Non. Il ne se permettrait pas de regarder ainsi son arme si lui-même en avait une. Le jeune homme se redressa, fixant toujours sa femme dans les yeux et s'apprêta à lui présenter le problème. Les armes ne lui allaient pas. Et pourquoi venait-elle armée ? Sa magie élémentaire ne lui suffisait pas ? Alors qu'il allait la disputer quant au fait de prendre autant de risques, un grognement se fit entendre. L'homme qui l'avait attaqué se redressa et dévisagea Séraphina. Son regard fut si intense que John aurait pu jurer qu'ils se connaissaient. Il lança un regard complice à sa femme lui indiquant qu'il reprenait le flambeau. Instinctivement, il tendit son bras pour indiquer à sa douce de se mettre à l'abri. Elle avait déjà tenté de tuer un homme, par chance il n'avait pas perdu la vie : il n'avait aucune envie qu'elle repenne ce risque.

John lâcha la lame dans les airs et la récupéra sous un vent léger. Il la contrôla à distance, parvenant sans mal à générer des courants différents. Lorsqu'il vit son adversaire charger en leur direction, l'ancien ministre généra un vent suffisamment puissant qui envoya la lame dans la cheville de son adversaire. Celui-ci poussa un cri de terreur et tomba à genou. Il était coriace ! John fronça les sourcils. Il n'avait aucune envie que son cri de douleur attire la présence d'autres mages noirs. Non ... John profita de son moment d'inconscience pour sonder les couloirs du labyrinthe. Il ferma les yeux, attentif et parvint à entendre deux personnes différentes. Les deux approchaient de leur position. Etaient-ils avec lui ? S'agissait-il d'élèves ? Si des adolescents arrivaient en leur direction il fallait absolument les en éloigner. John généra une puissante bourrasque qui projeta le corps de son ennemi contre le mûr du labyrinthe. Celui-ci fut sonné mais resta conscient. Il détailla John, l'air mauvais. Le jeune Flynn lança un bref regard vers sa femme et tout en la fixant, il généra trois fois de puissants vents et assomma à trois reprises l'homme contre la paroi du jeu. Une fois qu'il fut certain que l'ennemi demeurait inconscient, il retourna vers sa bien-aimée. "- Pourquoi tu es venue avec un arc ?" Il détailla ses armes. "- Tu voulais effrayer les élèves ? Ca me surprend que le ministère autorise de telles armes en mission, vous savez très bien que les armes peuvent se retourner contre vous en combat. Et puis, tu es en mission au moins ?" Il marqua une pause. "- C'est pour ça qu'on privilégie la magie élémentaire durant les missions au ministère."

John opta pour un air supérieur. Si Séraphina commençait à utiliser de telles armes pour ses missions, elle prenait encore plus de risques face aux ennemis. Elle savait pourtant que les mages noirs étaient aussi bien entraînés à la magie, qu'à la maîtrise des armes. Si l'arc tombait entre de mauvaises mains, de nombreux innocents pourraient y perdre la vie. John fronça les sourcils pendant de longues minutes. Il voulait qu'elle comprenne qu'il n'était pas d'accord quant à sa façon de faire. "- Tu as failli assassiner un homme et je n'ai pas l'impression que ça te fasse quelque chose ..." Il laissa sa phrase en suspens et plongea ses yeux dans les siens. A dire vrai, si la situation avait été inversée, il aurait fait de même. Il soupira, baissa les yeux et attrapa la main de sa tendre aimée. "- Excuse-moi." Il se mordit la lèvre. "- Je suis très heureux que tu sois venue m'aider. Mais tu m'as fait peur. Très peur. Si ça avait été un mage de l'air, il aurait sûrement retourné une flèche contre toi et ..." Sa voix se fit fébrile. "- Je ne supporterai pas qu'il t'arrive quoi que ce soit."

Points ajoutés au sablier.

. . . . . . . . . . . .


Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Lun 13 Aoû 2018 - 23:48
Le membre 'John Flynn' a effectué l'action suivante : Lancer de dès


'Labyrinthe végétal' :
Camille Goethe
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
terreannée1
Administrateur
AGE RPG : 16 ans
METIER : Elève d'Eroda
ACTIVITE : 83

Mer 15 Aoû 2018 - 4:14

Bambi & moi avions finalement décidé d'aller à droite. « — Je ne savais pas que tu étais du côté du Ministère, maintenant. » dit-elle ; elle était sarcastique, bien entendu, mais certaines personnes avaient beaucoup de mal avec ça, car elle avait toujours un visage sérieux dans ces moments, & c'était un humour assez particulier. J'en veux pour preuve cet exemple suivant : « — Savez-vous quel est le point commun entre du poulet et des reins cuits ? » demanda Bambi devant des ami.e.s. Personne ne sut : « — Le goût. » Chacun.e.s se regarda, ne trouvait point cela très drôle ; moi seul, sachant apprécier les choses morbides, eut pouffa un peu ; les autres s'attendaient à quelque chose de plus amusant, une autre chute… Mais pas ça. « — Allons, mon chat : pour rien au monde je ne renierais mes valeurs pour le gouvernement. Je me demande si Galvani va réussir à gérer la situation : avec cette histoire de couvre-feu, on on l'impression de se faire fliquer ! » Son rire cristallin éclata, pendant notre marche : «  — Allons, mon ami ! Du : « flicage », je ne dirais pas cela : pour moi, c'est la meilleure mesure face aux mages noir.e.s pour éviter que des gens se fassent agresser dans la rue. — Entre-temps ; on fait l’amalgame entre les sang-pur.e.s qui sont les : « méchant.e.s » de l'histoire. Toi & moi sommes sang-pur.e.s, nous devons faire attention à nos vies car on pourrait en vouloir à notre vie… — Caminou, coupa mon amie, le ratio entre les sang-pur.e.s & les sang-mêlé.e.s est le même, si les sang-mêlé.e.s ne sont pas un peu plus en terme de population… » Notre discussion continua là-dessus, avec des convergences & des divergences, car on ne peut pas être d'accord sur tout. « — Au fait, tu sais que l'une des vitrines du Bonnaventure fut brisée & l'autre taguée ?! — Non ! Comment ça se fait !? » Ma surprise était grande, car je ne vois pas pourquoi on briserait ou taguerait un tel endroit ! « — Le tague était, euh… C'était… Ah oui : « Fachos ! ACAB ! » avec un : « A » dans un rond, symbole des anarchistes. — Mais quel rapport entre la politique et le commerce de Roche & de Séiddon ?! Moi, tout anarchiste que je suis, je ne comprends pas ! — Eh bien, parce que la bourgeoise du Feu y va souvent, donc c'est un lieu assez symbolique pour les milieux conservateurs… D'ailleurs, Némo durant l'été, a entendu beaucoup de choses qui lui donnent l'envie de mettre certaines personnes dehors. Et comme il les rapportent à sa sœur, c'est elle qui s'occupe de mettre ces gens-là dehors. » À mon tour d'éclater de rire, pendant que l'on déambulait toujours dans le labyrinthe, sans faire vraiment attention, car on ne voulait que passer un moment ensembles. « — Sérieusement ?! Et des gens se sont plains ? — Mais oui, bien entendu ! J'ai entendu Stefan Frederick, le fils d'Isabella Switzer, dire qu'il allait porter plainte car il fut renvoyé du café parce qu'il avait dit tout haut qu'il faudrait aussi séparer un peu plus : « le peuple » & les : « gens de bonne condition »… — Consternant. fis-je seulement. Mais je change de sujet : on pourrait se concentrer un peu plus sur notre route, au lieu de parler politique & de regarder le cul des mecs, per favore ? On s'en encore perdu... »


0/10
Points ajoutés au sablier.

. . . . . . . . . . . .


     
©️ So-chan
Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Mer 15 Aoû 2018 - 4:14
Le membre 'Camille Goethe' a effectué l'action suivante : Lancer de dès


'Labyrinthe végétal' :
Premier Ministre
avatar

Autres informations
Capacités en combat:
Equipements magiques:
Armes en possession:
feuadulte
Administrateur
AGE RPG : 43 ans
METIER : Premier ministre
ACTIVITE : 905

Hier à 17:36

LE LABYRINTHE DE PAN
Enfin ! Le couple Flynn a réussit à avancer dans les ténèbres végétaux. Et par un hasard tout a fait providentiel, il rencontra son épouse, qui décocha une flèche dans l'abdomen d'un mage qui voulait attenter à la vie de l'époux ! Cela dit, la réaction du directeur va sans doute froisser sa dame, qui est forte & indépendante !
Pendant ce temps, plus calmement, Angie Murray, Camille Goethe & Mathilde de Belamour se perdent encore. J'espère pour vous que tout se passe bien, car voici que dans le labyrinthe, une voix, celle de Jérémy Galvani se fait entendre :
« Mesdames & messieurs & vous les enfants ! Pour vous aider dans votre tâche, nous allons vous proposer une énigme, puisque depuis une heure, vous voilà égaré.e.s. Ouvrez vos oreilles : un homme vient d'être assassiné dans son lit, le matin de son anniversaire.
Ce dimanche, il n'y avait que cinq personnes vues sur le domaine, au moment du meurtre : le mort ; sa femme & son gendre qui étaient dans le jardin ; son fils qui était au téléphone dans sa chambre & sa fille qui était aller prendre le courrier. Les caméras de surveillance prouvent que personne d'autre n'est venu sur le domaine au moment de l'homocide, donc l'un.e des résident.e.s ment forcément. Alors qui a tué l'homme ?
 »




Les Flynn prennent de l'avance ! Pour les distancez (ou vous deux, pour rester en tête), Jérémy propose une énigme. La réponse devra être envoyée par MP au Premier ministre & si elle est bonne, vous avancerez de deux points ; cela équivaut à un lancer de dé, uniquement ceulles qui ont eut faux devront lancer les dés pour avancer.

Rappel des règles:
 


Si vous souhaitez des eclaircissements, contactez Alix/Camille
code (c) crackle bones
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Event anniversaire : Miyusaki fait son cinéma !
» Event anniversaire, La croisière en folie !
» [event cal] Anniversaire de la conf 15-16 mai - Grande fête
» Labyrinthe des illusions
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Extérieur du Château :: Le Parc-
Sauter vers: